Le mot de Claude Mesplède, président

Je m’adresse à vous au nom de l’association Toulouse Polars du Sud que j’ai l’honneur de présider. Avec un groupe de professionnels du livre (écrivains, bibliothécaires, libraires) et de lecteurs passionnés, nous avons créé Toulouse Polars du sud pour nous donner les moyens de promouvoir les littératures policières en Midi Pyrénées.

 

Il est un fait établi depuis déjà plusieurs années qu’un livre sur quatre acheté ou emprunté est un roman relevant du genre policier ou thriller. C’est un bon pourcentage qui doit laisser interloqués ceux qui prétendent que les littératures policières sont des œuvres souvent  médiocres et totalement dépourvues d’intérêt.

 

Il est un autre chiffre. La production française annuelle de romans noirs, policiers et thrillers s’établit entre 180 et 200 titres différents chaque mois (sauf l’été). C’est énorme et il est facile de comprendre que cette surproduction aboutit souvent à ce que des titres de qualité passent inaperçus. Une association comme celle que nous venons de créer, peut éviter que des titres tombent dans l’oubli en attirant l’attention de ses membres, en les informant, en animant des débats et des tables rondes. C’est une de nos ambitions.

 

Mais nous en avons une autre. Faire naître un salon du polar digne de la quatrième ville de France. Il existe dans notre pays  plus de quarante salons spécifiques aux littératures policières et une ville comme Toulouse, qui abrite une vingtaine d’auteurs du genre, ne possède rien dans ce domaine. Nous voulons changer cette situation et organiser chaque second week-end d’octobre un grand salon du polar, littéraire et festif. Pour la première année, en 2009, nous avons décidé d’inviter l’Espagne. C’est un truisme de dire que Toulouse et l’Espagne sont indissociables et nous pourrons vérifier combien les liens littéraires également sont forts. Vous trouverez en annexe le projet de programme qui n’est pas définitivement arrêté à ce jour même si nous en connaissons les lignes de force.

Mais pourquoi vous raconter tout cela ?

Parce que nous avons besoin de vous. Pour que notre action soit connue du plus grand nombre de lecteurs et d’amateurs de Midi-Pyrénées, nous avons besoin de correspondants. C'est-à-dire de personnes qui acceptent de recevoir nos informations et qui s’engagent à les diffuser autour d’eux. Si c’est un service que vous pouvez nous rendre, contactez nous.


Vous pouvez faire encore davantage en devenant, si le cœur vous en dit, adhérent de Toulouse Polars du sud. L’adhérent est celui qui verse une cotisation annuelle (nous l’avons fixée à 15 euros) mais éventuellement vient donner un coup de main, apporter des idées et des suggestions lors des assemblées générales de telle façon que les activités que nous mettrons en œuvre ne soient pas une lubie de dirigeants mais l’expression des souhaits et des besoins du plus grand nombre.


Notre seule ambition serait de vous avoir convaincu(e) de devenir un correspondant actif voire un membre adhérent de Toulouse polars du sud. Ainsi seront mieux popularisées les activités de l’association et il est recommandé de faire adhérer d’autres personnes intéressées par notre projet.


En espérant avoir prochainement de vos nouvelles, vous pouvez d’ores et déjà envoyer une demande d’adhésion accompagnée  d’un chèque de 15 euros à l’adresse suivante : Toulouse, Polars du Sud, 25 rue du Cousteau, 31830 Plaisance du Touch

Soyez nombreux à nous rejoindre

Pour Toulouse Polars du sud

Le président : Claude Mesplède

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :