Auteur invité TPS 2011 : Sylvie Granotier [11/53]

Publié le par tps

s granotier marion StalensSylvie Granotier est l’une des invitées du 3ème salon des littératures noires et policières de Toulouse Polars du Sud (7-9 octobre 2011). Née en Algérie, elle grandit à Paris puis au Maroc. Après des études de Lettres et cours de théâtre à Paris, elle voyage, des Etats Unis  au  Brésil, en passant par l’Afghanistan. 

 Sylvie Granotier commence à travailler comme actrice et traduit des nouvelles américaines (Enorme Changement de Dernière Minute de Grace Paley). Le pas vers l’écriture est franchi.Son premier roman, Courrier Posthume, est publié en 1989. Douze autres suivront, tous du même genre littéraire : le polar. Dernier en date, La Rigole du Diable, est sorti en janvier 2011 (Ed. Albin Michel).

Ses deux carrières d’écrivain et d’actrice sont parfois reliées par l’écriture de scénarios, tels que celui du téléfilm Un soupçon d’innocence, diffusé en juin 2011 sur France 2. Elle travaille actuellement sur l’Orgueil pour une collection sur les Sept péchés capitaux.


Bibliographie :

Romans :

Courrier Posthume, Régine Deforges (1990), Folio Noir (2000)

Mort sans lendemain, Ramsay (1993)

Comme un Coq En Plâtre, Baleine (1997)

Sueurs Chaudes, Série Noire Gallimard (1997), Folio Noir (2000)

Dodo, Série Noire Gallimard (1999), Livre de poche (2001)

Double Je, Albin Michel (2002)

Le passé n’oublie jamais, Albin Michel (2003), Livre de poche (2005)

Cette fille est dangereuse, Albin Michel (2004), Livre de poche (2005)

Belle à tuer, Albin Michel (2006), Livre de poche (2008)

Tuer n’est pas Jouer, Albin Michel (2008), Livre de poche (2009)

Méfie-toi, fillette, Suite noire La Branche (2009)

La Rigole du Diable, Albin Michel (2011)

 

Romans Jeunesse :

Secrets de famille, Albin Michel (1998)

L'homme qui n'était pas mort, Albin Michel (2001)


Nouvelles Une trentaine de nouvelles publiées dans des magazines comme Elle, Prima, des journaux comme Le Monde, Libération, des recueils thématiques comme chez Librio etc.

 

Revue de presse : 

La Rigole du diable

« un excellent roman de suspense français, très plaisant à lire, remarquablement construit, et dont l’écriture est fine, précise, ciselée. Du beau travail ! »

J.T.pour le site « un polar »

 

Tuer n’est pas jouer

« Sylvie Granotier connaît comme personne le monde du théâtre et ses vérités ambiguës. Elle excelle à nous perdre dans ce jeu de miroirs. »

Babelio

 

Belle à Tuer

« Ce vrai suspense est aussi troublant que subtil. Le doute plane en permanence sur la probable culpabilité de la suspecte. […] Mais cette histoire n’est pas absolument noire. On sourit également, du héros trop citadin ou de ses hôtes hypocritement bourgeois. Sylvie Granotier humanise les faits plutôt que de les dramatiser. Sa finesse psychologique et sa souplesse narrative sont fort agréables. »

Claude Le Nocher pour Action-Suspense   

 

Publié dans Salon 2011

Commenter cet article