Patrick Mosconi

Publié le par tps

Mosconi Patrick1Patrick  Mosconi, éditeur, romancier, et scénariste, l’un des « découvreurs de talents du néo-polar », est l’invité du salon des littératures noires et policières de Toulouse Polars du Sud (8, 9, 10 octobre 2010).

 

  à Pau le 26 mai 1950, Patrick Mosconi devient le co-fondateur avec Alain Fleig des éditions Phot'œil et de sa collection "Sanguine" en 1979, pour laquelle il se met à prospecter des « talents noirs », découvrant Villard, Pouy, Fajardie .., et construisant sa légende d’éditeur du « néo-polar ». Lorsque "Sanguine" migrera chez Albin Michel à la disparition de Phot'œil, en 1982, il suivra, publiant Raynal, Pouy, Jonquet, Dagory, Dominique Zay aka "Yaz", puis partira proposer ses services au Fleuve noir.

En 1985, Patrick Mosconi publie son premier roman, Sanguine comédie, une histoire d’évasion et de vengeance. Il continue dans cette veine, avec un total de cinq romans noirs. Louise Brooks est morte [1986] développe le thème de la femme fatale qui utilise son amant pour tuer un père milliardaire. Nature Morte [1988] (raccourci et réédité sous le titre L'Homme fatal en 1997) met en scène un tueur professionnel qui rompt son contrat et épargne la vie de sa victime programmée. La Nuit apache [1990], dont le héros est un scénariste alcoolique qui sauve une jeune Kabyle agressée dans la rue, reprend les thèmes des deux précédents et obtiendra le Prix du festival de Saint-Nazaire. Seule la lie de ces caves [1997] aborde le problème du banditisme urbain.

En 2009 paraît Mélancolies, au Seuil. Plutôt « romance noire » que roman noir, l’histoire de Mariane, réfugiée dans le coma pour échapper à ses terreurs secrètes, va bouleverser la vie de Violeta, son anesthésiste, comme de l’amant de celle-ci, l’étrange Tristan.


Patrick Mosconi est par ailleurs l’auteur de livres pour la jeunesse, d’ouvrages sur les Indiens d’Amérique, et, avec Joseph Périgaud, de scénarios pour la télévision. Il est actuellement responsable, avec Alice Debord, de l'édition de la Correspondance de Guy Debord.

 

Patrick Mosconi a répondu à notre questionnaire :

 

.Quel est le dernier polar que vous avez lu et adoré ?

Underworld USA de James Ellroy

 

. Le (ou les) héros de polar qui vous a (ont)  le plus marqué ?

Napoléon Bonaparte (dit Bony), l’inspecteur métis des romans d’Arthur Upfield.

 

. Un lieu mythique (ville,  pays, autre époque..) pour situer un polar ?

Aucun et tous à la fois, là où il y a du vivant il y a du mortel et de la transgression, donc du noir!

 

. Le plus beau sujet de polar selon vous? (peut-être celui que vous rêvez de traiter…)

Il n’y a pas de plus beau sujet. Tout et n’importe quoi peut faire un bon sujet:  il suffit de savoir le traiter.

 

 

Revue de presse :


« Dans Louise Brooks est morte, l'auteur développe son thème favori : la femme fatale,version moderne. Il s'agit ici d'une femme avec le "regard sombre, volontaire et dominateur". Elle séduit Julien - jusqu’alors inconnu - pour tuer son père milliardaire et infirme. Ca tourne mal, vraiment mal, surtout quand elle a pour son complice un homme très jaloux, Xavier sonfrère incestueux. Le scénario concis et bien mené, la tension est agréable jusqu'à la fin de l'histoire. »

Pol’art noir

 

Mélancolies

Le coma de Mariane se prolonge anormalement après une intervention en neurochirurgie à l’hôpital Lariboisière. Inquiète, l’anesthésiste Violeta reste au chevet de sa patiente. Elle note les bribes de paroles qui échappent à Mariane, comme si elle devait lui délivrer ses secrets, peut-être le motif pour lequel elle se réfugie dans ce coma. … Est-ce vraiment aider Mariane, habitée par des démons intérieurs maléfiques, que de l’amener à sortir du coma ?

Le jeu amoureux n’étant pas un crime, il n’y a pas ici de cadavre. Rien dans cette affaire n’enfreint la loi, ni n’entraîne enquête ou poursuites. Mais ce n’est pas un simple exercice de style. Ces portraits nuancés de trois personnes détaillent leur manière d‘être. Solitaires et indépendants, ils ont besoin de s’intéresser à “l’autre” sans afficher de sentiments. Lecteurs de romans hors normes, celui-ci vous est adressé.

Claude Le Nocher (Action-suspens

 

Bibliographie :

 

Personne n’est parfait, rat noir, Syros 21O0

Le roi des menteurs, réed Syros 2010

J’ai tué mon prof, réed Syros 2010

Raskolnikov, in  dictionnaire des personnages populaires de la littérature populaire, Seuil 2010

Mélancolie, Seuil 2009

L’origine de la fuite, Gallimard  2000

Seule la lie de ces caves, Le temps qu’il fait  1998

Louise Brooks est morte (Folio)

La nuit apache (Folio)

Le chant de la mort (Folio)

 

Publié dans Archives Salon 2010

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article