Giampaolo Simi

Publié le par tps

Simi Gianpaolo1Giampaolo Simi est l’un des invités italiens du salon des littératures noires et policières de Toulouse Polars du Sud (8-10 octobre 2010).

 

Né à Viareggio sur la côte nord de la Toscane en 1965, il serait devenu  maître nageur (comme son grand-père) ou directeur d'hôtel (comme son père), si sa mère n'avait pas été une passionnée de livres policiers, elle qui soutient qu'à quatre ans le futur écrivain savait déjà lire et écrire, grâce aux BD et à une vieille Olivetti Lettera 32.

Mais, on le sait, les « mammas » italiennes peuvent aussi ne pas être très fiables…

Il s'est passionné pour la science fiction et l'horreur avant de découvrir des auteurs comme Montalban, Peace, Lansdale, Scerbanenco. La rencontre avec le polar français (Manchette, Malet, Daeninckx, Dantec, Jonquet) est due à son ami Luigi Bernardi, grand traducteur, éditeur et "talent scout".

Ses romans plus récents sont Tutto o Nulla (2001, DeriveApprodi, 2002 Neri del Giallo Mondadori), Il corpo dell'Inglese  (2004) e Rosa elettrica (2007), tous deux publiés chez Stile Libero Noir di Einaudi.

Rosa elettrica  qui vient d'être traduit pour Bertelsmann-Random Housea été pendant trois mois dans la liste des 10 meilleurs thrillers de « Die Welt » et Arte. Magnolia Filter est en train de travailler son adaptation au cinéma. Trois des romans de Giampaolo Simi sont traduits en français : Tout ou rien,  Train express pour ailleurs  dans la Série Noire Gallimard et  La fille électrique au Serpent à plumes.

Giampaolo Simi a collaboré comme scénariste à des séries télévisées comme  L'Ispettore Coliandro  (tiré du personnage de Carlo Lucarelli), RIS-Delitti Imperfetti  (saisons 5 et 6) et « Crimini ».

Il joue avec le maillot numéro 6 dans l'équipe du Osvaldo Soriano Football Club,  l'équipe nationale de football des écrivains italiens.

 

 

Giampaolo Simi a répondu à notre questionnaire :

 

 

·       Le dernier polar que vous avez lu et adoré ?

L’étage des morts de Hugues Pagan.

 

·       Le (ou les) héros de polar qui vous a (ont) le plus marqué ?

Ceux qui cherchent la vérité, même si la vérité n'existe pas ou n'intéresse personne. Les journalistes obstinés et les détectives solitaires de David Peace, par exemple.

 

·       Un lieu mythique (ville, pays, autre époque..) pour situer un polar ?

L'Italie de la Grande Guerre (1915 - 1918). Il semble qu’en Italie personne n’ait envie d'en parler.

 

·       Le plus beau sujet de polar selon vous? (peut-être celui que vous rêvez de traiter…) :

Raconter la naissance d’un crime à l’intérieur de l’espace privé. Entre les membres d’une famille, entre amants, entre amis, entre personnes quelconques.

Le polar classique se montre aujourd’hui  inadapté à relater cette dérive criminelle de notre société.

 

 

 

·        

Revue de presse :

 

La Fille Électrique

 

« Dès les premières pages, l'écriture nerveuse et sèche de Giampaolo Simi entraîne le lecteur dans une intrigue implacable sur fond de mafia italienne et de trafic de drogues. L'auteur prête sa plume à Rosa : le style est dérangeant, cynique, sans concessions, mais frappe toujours juste. Le suspense reste maintenu sans être implacable ; ce qui maintient réellement et pleinement l'attention, c'est l'évolution de l'étrange duo formé par la policière et l'adolescent border-line qu'est Cochise. Le dénouement, surprenant dans le bon sens du terme, laisse dans l'esprit du lecteur un malaise persistant. »

Chroniques de l’imaginaire (http://climaginaire.joueb.com/news/la-fille-electrique)

 

« La Fille électrique est un polar qui se déguste comme un roman au début, avec mélancolie et un certain détachement vis-à-vis d’une violence latente, sourde. Avec un brin d’humour aussi, car Rosa livre ses pensées les plus incongrues parfois. Au fil des pages, le rythme change, se mue très vite en un suspense insoutenable, le livre brûle entre les doigts, le cœur s’accélère, jusqu’au dénouement...

Le pacte de l’innocence et de la mort. Un polar étonnant et ficelé comme un saucisson italien... impeccablement...  »

Obiwi-lectures (http://www.obiwi.fr/culture/lectures/86084-defi-polar-la-fille-electrique-giampaolo-simi-imperial)

 

Bibliographie :

 

Direttissimi altrove, Derive Approdi 1999, traduction Train Express pour Ailleurs , Série Noire Gallimard 2003

Tutto o Nulla, Giallo Mondadori 2002, traduction  Tout ou Rien , Série Noire Gallimard 2004

Il corpo dell'inglese, Einaudi Stile Libero 2004 

Rosa elettrica, Einaudi Stile Libero 2007, traduction La Fille Électrique , Le Serpent à Plumes 2010

Luce del Nord (nouvelles) dans l’anthologie «Crimini italiani , Einaudi Stile Libero 2008

 

 

Site de l’auteur

 http://xoomer.virgilio.it/giampaolo-simi/

  

 

Publié dans Archives Salon 2010

Commenter cet article