Christian Roux

Publié le par tps

Roux Christian petiteChristian Roux est l’un des invités jeunesse ET polar adultes du salon des littératures noires et policières de Toulouse Polars du Sud (8, 9, 10 octobre 2010).

 

Né en 1963. Formation de pianiste, lauréat du concours général d’Education Musicale, tour à tour instituteur, berger, employé de librairie, caissier, magasinier, coursier, déménageur de décor, machiniste constructeur, pianiste de bar, peintre en bâtiment… enfin romancier, dramaturge, scénariste, compositeur (théâtre, cinéma), pianiste, guitariste, saxophoniste, auteur interprète d’une musique qualifiée par son entourage de rock à texte, lauréat de plusieurs prix en musique et littérature.

 

Christian Roux a répondu à notre questionnaire :

 

·    Le dernier polar que vous avez lu et adoré ?

La saga Lew Griffin, de James Sallis, à savoir : Le faucheux, Papillon de nuit, Le frelon noir, L’œil du criquet, Bête à bon dieu.

 

·    Le (ou les) héros de polar qui vous a (ont)  le plus marquée ?

Celui dont je viens de parler, le Continental op, Gust, l’Œil et Joanna Eris, Max Dembo, Marcel Treuffais, Buenaventure Diaz, Otis Tilson, Nadine et Manu, Thelma et Louise (je sais, il n’y a pas de roman, mais je les aime)… et pour jouer un peu, les romans dont ils et elles sont tirés (dans le désordre) : Nada, Moisson rouge, Mortelle randonnée, Quand se lève le brouillard rouge, Mama black widow, Aucune bête aussi féroce, Baise-moi.

 

·    Un lieu mythique (ville, pays, autre époque..) pour situer un polar ?

N’importe quelle ville, n’importe quelle campagne, dès lors qu’un clochard dort sur les marches d’un château illuminé et que ceux qui veulent le tirer de là se font dézinguer par la loi et l’ordre.

 

·    Le plus beau sujet de polar selon vous? (peut-être celui que vous rêvez de traiter…) :

L’amour.

 

Revue de presse :

Kadogos

 

« La principale qualité de ce roman : être plus dérangeant que distrayant »

 Gérard Meudal  dans Le Monde des livres

 

« Kadogos est un livre noir, certes, désespéré parfois, mais pas désespérant »

 Roger Martin dans L’humanité

 

Les maisons aux paupières crevées (jeunesse)

 

« Racisme, expulsion, Christian Roux arrive à traiter ces sujets […] avec beaucoup de cœur et de sensibilité »

Ouest France

 

Bibliographie :

 

Romans:

Kadogos, roman, Rivages/Noir, octobre 2009, sélection Prix du Polar SNCF

La bannière était en noir, récit noir, Editions La Branche, janvier 2009

Les maisons aux paupières crevées, roman jeunesse, Syros, Coll Souris Noire, septembre 2008

Les ombres mortes, roman, Prix du meilleur Polar 2006, Festival de Montigny-lès-Cormeilles Rivages/Noir, octobre 2005, bourse du CNL

Placards, roman, Serpent à Plumes, mars 2003,

Braquages, roman, Prix du Premier Polar SNCF 2002, Prix Polar dans la Ville du festival de Saint-Quentin-en-Yvelines 2003, Prix des lycées Inter-professionnel de Nantes, Prix des lycéens d’Angers et de Cholet. Serpent à Plumes, février 2002, Folio Policier n° 337

 

Nouvelles :

I’m not down, nouvelle in London calling, éditions Buchet-Chastel, décembre 2009

Panier de crabes, nouvelle publiée dans Le Monde du 12 juin 2008

La première fois que je me suis séparé de mes livres, in Initiales a 10 ans et autres bonnes nouvelles, Groupement des librairies Initiales, 2008 

Trop parfait, in Bloody birthday, éditions Labranche, 2007

Le Vestiaire, in La France d’après, éditions Privé, 2006,

La cabane au fond du chantier, parution dans Théâtre Public en octobre 2003 ;

 

Théâtre :

Le sept de carreau (pièce radiophonique), diffusion France Culture en 2010

Eléments pour une marche éternelle (2007), mise en scène d’Etienne Guichard pour le Théâtre du Sable, création à la Ferme de Bel Ebat, Théâtre de Guyancourt, 78

Ma vie est ma danse du soleil (2002), d’après la vie et l’œuvre de Léonard Peltier, mise en scène d’Etienne Guichard pour le Théâtre du Sable création Avignon 2002,

 

Scénarios :

Le chant des sirènes, coscénariste avec le réalisateur, film de Laurent Herbiet, d’après La bannière était en noir, tournage prévu en octobre 2010

Braquages, film d’Eric Paccoud, écriture en cours

 

Site : http://www.nicri.fr

 

Publié dans Archives Salon 2010

Commenter cet article