Auteur invité TPS 2011 : Xavier-Marie Bonnot [47/53]

Publié le par tps

Xavier Marie Bonnot c E EmeritXavier-Marie Bonnot est né à Marseille en 1962 et vit aujourd'hui à Paris. Après des études de lettres et d'histoire jusqu'au doctorat, il est devenu réalisateur de documentaires pour la télévision, notamment dans le domaine judiciaire. Son premier roman, La première empreinte, a été successivement prix Rompol, finaliste du Prix SNCF et prix des Marseillais. Ont suivi La bête du marais (Écailler du Sud, 2004), lui aussi finaliste du prix Rompol, et La voix du loup (Écailler du Sud, 2006). Enfin, après Les âmes sans nom (Belfond, 2009), finaliste du prix Cognac, du grand prix de la littérature policière et du prix Intramuros, son dernier roman, Le Pays oublié du temps, a paru en 2011 chez Actes sud.

Très documentés, d'une écriture vivante et précise, les textes de Xavier-Marie Bonnot abordent des domaines aussi variés que la préhistoire et le légendaire provençal, l'erreur judiciaire ou le terrorisme, et transportent le récit aux frontières du surnaturel et du fantastique, dans des territoires obscurs où s'entremêlent passé et présent. Son personnage principal, Michel de Palma, alias le Baron, flic humaniste et passionné d'opéra, est un type à inscrire d'emblée au panthéon des héros de polar.

Les romans de Xavier-Marie Bonnot ont été traduits en anglais, en allemand, en italien, en espagnol et en croate. (source Pocket)

Bibliographie

Série Commandant de Palma, alias le Baron

Le pays oublié du temps, Actes Sud, 2011

Les âmes sans nom, Belfond, 2009

La voix du loup, L'Écailler du Sud, 2006

La bête du marais, L'Écailler du Sud, 2004

La première empreinte, L'Écailler du Sud, 2002

Revue de Presse

Le pays oublié du temps

« Un seul conseil : embarquez sur la Marie-Jeanne vous ferez un voyage très sympathique. Moi j’ai déjà prix un ticket pour les autres polars de l’auteur. »

blog « A sauts et à gambades »

« Tout l'art de l'auteur est dans la gestion de cette documentation qui ne tombe jamais dans l'étalage […] et la maestria avec laquelle celle-ci s'insère dans l'enquête policière, l'une se nourrissant de l'autre du fait que l'ensemble est vu de l'œil du candide - le policier se substituant au lecteur. Au final, non seulement on a lu un bon polar distrayant, mais on a l'impression d'en ressortir un peu moins bête qu'on y est entré. Franchement, que voulez-vous demander de plus ? »

Thomas Bauduret pour K-libre

Les âmes sans nom

« Xavier-Marie Bonnot ? Il a su, dans « Les âmes sans nom », raconter une histoire policière avec allant, en distillant au fil de l’enquête juste ce qu’il faut de la grande Histoire pour voir se dessiner progressivement  le puzzle des actes politiques et des motivations des acteurs, qui conduisent à des crimes rituels.. »

Albertine pour un polar

 

Photo : Copyright E Emerit

Publié dans Salon 2011

Commenter cet article