Auteur invité TPS 2011 : Maxime Gillio [27/53]

Publié le par tps

Gillio---Photo_Maxime_Gillio.jpgMaxime Gillio est né à Dunkerque en 1975. Il participe au Salon 2011 (7, 8, 9 octobre 2011) avec ses amis de la collection « Polars en Nord » invités d’honneur du festival.

Après des études de Lettres à Arras, Douai et Lille, Maxime Gillio revient travailler à Dunkerque où il enseigne le français (il démissionne de l'Education Nationale début 2011 pour créer la société eXquisMen, agence de communication à destination des métiers du livre).

Il publie en 2007 Bienvenue à Dunkerque – chez Ravet-Anceau. Cet ouvrage lance les aventures d'un nouveau tandem policier, le capitaine Dacié et le lieutenant Marquet. La suite de ce premier ouvrage, L'abattoir dans la dune (préfacée par Patrice Dard) sort en mars 2008. Le troisième volet des aventures de Dacié, Le cimetière des morts qui chantent paraît en avril 2009. Un 4ème tome sortira courant 2012.

Maxime Gillio est aussi un spécialiste de l’œuvre de Frédéric Dard et des aventures du commissaire San Antonio. Vice-président de l'Association des Amis de San Antonio, il prend une part active à la rédaction de la revue trimestrielle éditée par l’association, Le Monde de San Antonio.

Gillio - L Coxyde couvEn 2009, Maxime Gillo fait paraître un ouvrage rédigé en collaboration avec la détective privée Virginia Valmain, Les disparus de l'A16, le récit d'une enquête racontée sur un ton parodique et décalé.

En 2010, il imagine le concept d'une nouvelle policière sur le principe du cadavre exquis, actualisée aux contraintes des réseaux sociaux. C'est ainsi qu'avec la collaboration de David Boidin, il lance l'Exquise Nouvelle qui réunit sur Facebook plus de 80 auteurs de tous pays, de tous horizons, du plus modeste au plus connu. On y retrouve les noms de Franck Thilliez, Laurent Scalese, Claude Mesplède. Le succès sur le Net est tel qu'une édition papier est prévue pour octobre 2011. Tout récemment, un groupe Facebook annonçant une saison 2 à l'Exquise Nouvelle s'est créé.

En février 2011, Maxime Gillio augmente sa galerie de personnage en introduisant la première aventure de Jacques Bower, surnommé le Goret parce qu'il va renifler en-dessous des choses, voir sous les apparences... et parce qu'il a l'impression d'être toujours entouré de truffes. La fracture de Coxyde paraît également dans la collection "Polars en Nord" des éditions Ravet-Anceau.

Bibliographie

Bienvenue à Dunkerque, éditions Ravet-Anceau, 2007

L’Abattoir dans la dune, préface de Patrice Dard, éditions Ravet-Anceau, 2008

Le Cimetière des morts qui chantent, éditions Ravet-Anceau, 2009

Les disparus de l'A16, éditions Ravet-Anceau, 2009

Boucq et Dard, (avec François Boucq, Patrice Dard et Laurent Turpin), éditions Sangam, 2009

La fracture de Coxyde, éditions Ravet-Anceau, 2011

Le blog de l’auteur : http://maximegillio.blogspirit.com/

Le site de son livre La fracture de Coxyde : http://www.lafractureducoxyde.com/

http://k-libre.fr/klibre-ve/index.php?page=interview&id=36

Publié dans Salon 2011

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

find cell 12/01/2012 12:41

Même si les romans ne sont pas tous de qualités égale, c'est toujours plaisant à lire et frustrant à refermer.J'ai beaucoup aimé aussi les quelques livres où les apôtres saint Marc, saint Luc et
saint Mathieu sévissaient. Espérons que la famille Vendermot deviennent comme eux, des récurrents.

Jeanmi 06/09/2011 08:44


Bonjour

Je suis moi-même auteur de polars "Maçonniques". Je viens de publier chez Corsaire éditions" dans sa collection "Pavillon noir" "AFFAIRES ÉTRANGES AU QUAI DES ORFÈVRES". Le polar Maçonnique est
l'occasion de casser les mythes et clichés sur la Maçonnerie et de faire passer dans le grand public nos valeurs de Liberté, d’Égalité et de Fraternité.