Auteur invité TPS 2011 : Marc Fernandez [22/53]

Publié le par tps

Fernandez Marc 2Marc Fernandez, 38 ans est journaliste depuis une quinzaine d'années. Il a fait une grande partie de sa carrière au sein de l'hebdomadaire Courrier International, pour le compte duquel il a été en charge de l'Amérique latine et de l'Espagne. Il a publié de nombreux reportages dans la presse française (Libération, JDD, Challenges, etc) et étrangère (Italie, Belgique, Amérique latine). En parallèle, il est co-auteur de livres d'enquêtes : Pinochet, un dictateur modèle ; La ville qui tue les femmes, enquête à Ciudad Juárez et d'un polar, Narco Football Club.

Outre l'écrit, il s'est essayé à la télévision (Canal Plus, M6), avec notamment un documentaire pour sur l'affaire de Ciudad Juárez et des femmes assassinées dans cette ville frontière entre le Mexique et les Etats-Unis. Il est aussi le co-auteur du premier webdocumentaire français, consacré à cette même affaire, Lacitédesmortes.net

Il est également critique de polars, cofondateur et rédacteur en chef d'Alibi, premier magbook consacré aux univers du polar.

Bibliographie :

- Pinochet, un dictateur modèle, coécrit avec Jean-Christophe Rampal, Hachette Littératures (2003)

- La ville qui tue les femmes coécrit avec Jean-Christophe Rampal, Hachette Littératures (2005)

- Narco Football Club coécrit avec Jean-Christophe Rampal, Moisson Rouge (2008)

- Mexique coécrit avec Jean-Christophe Rampal, guide de l'Etat du monde, La Découverte, (2010)

Revue de presse

Pinochet, un dictateur modèle :

«  Marc Fernandez et Jean-Christophe Rampal ont établi un dossier exhaustif fondé sur une documentation exemplaire : témoignages directs - des victimes de la répression et de leurs proches, mais aussi de collaborateurs de la dictature, tortionnaires compris - et documents officiels chiliens et américains - les rapports de la CIA et du FBI, déclassifiés à partir de 1998 par l'administration Clinton. »

François Maspero dans Le Monde.

Site :

La cité des mortes

Le blog polar de Marc Fernandez

Publié dans Salon 2011

Commenter cet article