Lorenzo Silva

Publié le par tps

Lorenzo Silva est l’un des invités Espagnols du 1er Salon Toulouse Polars du Sud les 9, 10 et 11 octobre 2009.

Né à Madrid en 1966, Lorenzo Silva fait des études de droit puis exerce la profession d'avocat.

Depuis Noviembre sin vio­letas (1995), son pre­mier suspense, Lorenzo Silva a signé une douzaine de romans. Il se fait connaître en France avec Une femme suspendue (El lejano pais de los estanques, 1998), Prix Ojo Critici 1998, ouvrage qui met en scène pour la première fois deux enquêteurs madrilènes, le sergent Rubén Bevilacqua, ex- psychologue et ancien chômeur, et l’agent Virginia Chamorro, une belle jeune femme inexpérimentée qui va se révéler très efficace au cours de l’enquête. Ce duo très attachant, apparaît ensuite dans L’Alchimiste impatient (El alquimista impaciente, 2000) qui obtiendra le Prix Nadal (l’équivalent du prix Goncourt), puis dans un troisième volet, La Jeune fille et la brume (La niebla y la doncella, 2002),

Outre cette série, Lorenzo Silva, brillante incarnation de la nouvelle génération du polar espagnol, a également signé La sustancia interior (1996), Le Chagrin du bolchevik (La flaqueza del bolche­vique, 1997, finaliste du Prix Nadal), El àngel oculto (1999), El urinario (1999), ainsi que deux récits pour la jeunesse.

 

 

Bibliographie française :

 

Le chagrin du bolchevik (La flaqueza del bolchevique, 1997) Lattès (2004)

 

Au nom des nôtres (El nombre de los nuestros, 2001) Fayard «Littérature étrangère » (2003).

 

Série Belivacqua/Chamorro

 

Une femme suspendue (El lejano pais de los estanques, 1998) Lattès « Suspense & Cie » (2000)

 

L'Alchimiste impatient (El alquimista impa­tiente, 2000) Lattès «Suspense & Cie » (2002)

 

La Jeune fille et la brume (La niebla y la doncella, 2002) Lattès «Suspense & Cie » (2005).




Extrait du "Dictionnaire des littératures policières - sous la direction e Claude Mesplède", 2007

Publié dans Archives Salon 2009

Commenter cet article