Philippe Motta

Publié le par tps

Philippe Motta est l’un des auteurs toulousains invités du salon Toulouse Polars du Sud.

 

Nous savons tous que la personnalité d’un auteur se reflète dans son style… quoi de plus naturel en somme ?

 

Philippe Motta a une âme de justicier pourfendeur des potentats locaux qui usent et abusent de leur pouvoir, mais il refuse de se prendre au sérieux. L’autoportrait qu’il a brossé pour se présenter sur notre blog vous donne un aperçu de la couleur de l’encre utilisée pour son dernier roman Servir l’oubli (ed. In8).

 

Biographie

Beau j. h. 50 a.

Formation littéraire et grandes écoles buissonnières.

Journaliste indépendant. Spécialiste judiciaire et faits-divers.

Joueur de belote et de badminton. Déteste le brocoli et les ex-68ards dominants.

Ch. assassin chauffeur de taxi dans Faucon Maltais et maisonnette avec jardinet dans Toulouse.

 

Bibliographie

 

Nègre : pour l’un, l’autre, et un troisième (1985, 1992 et 2004).

Du canard à la carte (nouvelle), in « La France d’après », Ed.Privé 2007

Servir l’oubli (roman), ed. In’8 (2008).

Silence on juge (Les affaires criminelles de Toulouse) Ed. Privat 2008

 

A propos de Servir l’oubli :

http://www.ladepeche.fr/article/2008/11/08/489282-La-Vilroz-en-noir-de-Philippe-Motta.html

 

Philippe Motta a bien voulu répondre à notre questionnaire. Voici son portrait flash :

 

  • Dernier polar lu et adoré :

             Lu : d’Edward Bunker la trilogie de  La bête . Adoré ?

 

  • Le (ou les) héros de polar que vous avez préféré

Charles Pasqua, Bernard Tapie, Patrice Alègre, Dédé la sardine, Roland Cassone, Jerôme Kerviel.

 

  • Un lieu mythique pour situer l’action d’un polar

           Le yacht de Bolloré.

 

  • Le plus beau sujet de polar à écrire

          La presse, tous les jours.




 

 

Publié dans Archives Salon 2009

Commenter cet article